La Brigade - Uldaman
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amoureux et curieux du lore

Aller en bas 
AuteurMessage
Morfos
Officier
avatar

Messages : 46

MessageSujet: Amoureux et curieux du lore   06.08.18 22:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Lightning



Messages : 18

MessageSujet: Re: Amoureux et curieux du lore   07.08.18 10:25

Roman court plus de 100pages xd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morfos
Officier
avatar

Messages : 46

MessageSujet: Re: Amoureux et curieux du lore   07.08.18 19:24

Pour ceux qui n'auraient pas la foi (et on les comprends Razz) de lire les 100 pages, voici un court résumé de l'histoire qui nous est conté.

Première partie: Les ordres du chef de guerre


Dans la première partie, nous assistons à un échange entre Sylvanas et Saurcroc en tête à tête dans le fort Grommash. Le but de la réunion est de déterminer s'il est possible d'établir une stratégie permettant de s'emparer du bastion principal de l'Alliance, à savoir Hurlevent.

Saurcroc se rends assez vite à l'évidence que la ville serait imprenable au vu des forces restantes de la horde après la dernière bataille contre la légion ardente. Notamment car ils n'auraient pas une flotte navale assez conséquente pour faire débarquer leurs troupes.
En se prenant au jeu il en conclu qu'il faut d'abord diviser les forces de l'Alliance avant de pouvoir asséner le coup fatale. Et pour se faire il faut donc conquérir tout Kalimdor, donc prendre d'assault Darnassus mais ce qui exposerait Fossoyeuse.

Et c'est justement précisément ce que cherche Sylvanas, créer des dissensions au sein même de l'Alliance qui est dirigée par un roi inexpérimenté qui sera tirailler entre reprendre en priorité la cité des Kaldorei (Malfurion et Tyrande) et contre-attaquer et reprendre Fossoyeuse (Genn Grisetête).
Elle cherche donc à affaiblir l'Alliance de l'intérieur afin d'avoir une victoire implacable. Cette dernière ne vise pas à tuer tous les membres de l'Alliance mais seulement à séparer ses différents membres et les affaiblir afin qu'ils ne représentent plus une menace contre la Horde.

Mais pourquoi chercher le conflit alors que le Horde et l'Alliance sont en période de paix?

Tout d'abord car la paix ne durera pas éternellement. En effet, de vieilles rencoeurs sommeil entre tous les peuples, notamment le peuple de Gilnéas bannis de leurs terre par Sylvanas. L'ex roi de Gilnéas (Geen Gristête) étant le conseiller principale d'Anduin, ce dernier à l'oreille du roi et donc toute sa confiance.

Ensuite parce qu'Orgrimmar est une place difficile à défendre, son port est situé à l'extérieur de la ville et elle peut être attaquée simultanément depuis Durotar et Azshara.

Et dernièrement, à cause de l'Azerithe. Personne ne connais la puissance que renferme ce minerai. Peut-il être utilisé à des fins militaire? A quoi ressemblera les guerres? les pertes?

On prends alors conscience que Sylvanas assume pleinement son rôle de chef de guerre en cherchant à éliminer définitivement l’Alliance qui est le seul rempart contre une paix durable.


Deuxième partie: En marche vers Silithus

Cette deuxième partie du récit dépeint les divers stratagèmes mis en place pour induire en erreurs les divers espions de l'Alliance présent à Orgrimmar. Le but étant de faire croire à la mise en marche d'une forte puissance armée vers Silithus ainsi que de faire croire à des tensions entre les différents hauts gradés de la Horde. Le stratagème à également pour but de séparer Malfurion et Tyrande pour prendre plus facilement Darnassus.

Enfin on y voit un peu plus en détail les manœuvres d'invasions à Orneval (début des quêtes de la guerre des épines) et l'arrivée de la force armée qui était sensé allé en Silithus.

Dans cette partie on voit également la grande estime qu'éprouve chacun des membres du trio Sylvanas-Saurcroc-Nathanos envers les autres. Ils ont une confiance mutuelle malgré les désaccord qu'ils peuvent avoir sur la manière d'agir. On comprends notamment que Saurcroc voit en Sylvanas un vrai chef de guerre.


Troisième partie: La Bataille d'Orneval
La troisième partie décrit les divers front qui ont eu lieu afin de franchir Orneval. On y suit des protagonistes peu connus pour la plupart qui ont un rôle important dans la conquête du territoire. On y voit également un Saurcroc motivé et motivant pour accomplir leurs objectifs. Il y est également dépeint un Malfurion puissant qui maitrise l'environnement naturel ainsi que la stratégie défensive des Kaldorei.


Quatrième partie: Victoire à sombrivagel
Dans la continuité de la guerre qui oppose la horde à l'alliance, le front hordeux se rapproche de plus en plus de son but:Darnassus.
Sylvanas nous décrit Saurcroc comme un honorable guerrier qui à sut revenir sur le champs de bataille malgré la perte de son fils lors de la conquête du trône de glace. Elle sait que la seule chose qui le maintient en vie sont la Horde et l'Honneur. Mais que se passerait-il s'il venait à perdre l'une de ces deux choses? Il serait alors l'ennemi de Sylvanas et un redoutable adversaire. Sylvanas sait alors ce qui pourra lui en coûter de continuer sa croisade au mépris de l'honneur. Elle espère que Saurcroc tombe au champs d'honneur avant que cela n'arrive. Cependant cela ne l'empêche pas de le sauver lors d'une embuscade tendue par Malfurion ainsi que  des milliers d'autres vies lors d’assaut surprises menés par les elfes de la nuit.
On remarque également que Nathanos n'a aucune empathie pour le guerrier Orc.
Le reste du récit relate les évènements qui se passent du mur des feu-follets au combat de Sylvanas contre Malfurion. Par ailleurs dans le récit il semble que Sylvanas à l'avantage du combat mais que Saurcroc s'en mêle quand même. C'est d'ailleurs à ce moment précis qu'il perd le sentiment "d'honneur" qui lui est si chère comme nous en discutions auparavant. Lorsque Sylvanas demande à Saurcroc d'achever l'archidruide, c'est pour le remercier des efforts qu'il avait fourni pour gagner la bataille ainsi que de l'avoir assister contre Malfurion. Pour elle c'est un honneur qu'elle lui fait. Comme dans la cinématique que l'on vit en jeu, Tyrande sauve Malfurion ce qui réjouit très fortement Saucroc qui ne souhaitait pas l'achever.
Cet évènement contrarie fortement Sylvanas qui souhaitait tuer Malfurion pour infliger à l'Alliance une blessure irréparable. C'est pourquoi elle décide alors, suite à sa conversation avec l'officer Kaldorei blessé (cinématique), de brûler l'arbre-monde.
Et comme le souligne Saucroc horrifié:
"Et avec eux partirait en fumée le dernier espoir de la Horde de remporter une guerre propre contre l’Alliance. Teldrassil devait être la pomme de discorde qui détruirait Hurlevent. Désormais, il deviendrait le cri de ralliement de l’Alliance, jusqu’à ce que toutes les nations de la Horde soient annihilées.
Anduin Wrynn déclarerait immédiatement la guerre, et chacun de ses alliés répondrait à l’appel. L’Alliance ne reculerait devant rien dans sa quête de vengeance."
Ce qui aura pour conséquence de faire l'inverse de l'effet qu'était sensé produire l'attaque contre les Kaldorei.
Saucroc condamne Sylvanas pour le crime qu'elle venait de commettre, ce à quoi elle lui répondit d'un ton résolu et déterminé:
"« Cette bataille était la vôtre. C’était votre stratégie. Et votre échec. L’objectif n’a jamais été de prendre Darnassus, mais bien de disloquer l’Alliance. L’arbre devait être notre arme pour anéantir leurs espoirs. Et vous, mon maître stratège, vous avez abandonné cet atout pour épargner la vie d’un adversaire que vous avez vous-même vaincu. J’ai repris l’avantage. Quand l’ennemi nous attaquera, leur assaut se fera dans la douleur et non dans la gloire. Ce sera peut-être là notre unique chance de victoire."

Et c'est l'esprit pleins de doutes et de remords de Saucroc que se termine ce récit. La suite vous la connaissez, il s'agit de la cinématique où Saurcroc tente seul d'attaquer l'Alliance aux portes de Lorderon avant de se faire dissuadé par le jeune troll Zappyboy. Puis la bataille de Lorderon.

En conclusion:

Sylvanas est un chef de guerre déterminée qui ne recule devant rien pour accomplir ses objectifs. Nous en avons une nouvelle fois la preuve pendant la bataille de Lorderon. Mais d'où vient ce comportement?
A la base Sylvanas avait été mise à la tête des réprouvés une fois les évènements de warcraft 3 terminé, notamment après son échec de tentative d'assassinat contre Arthas pour se venger d'avoir fait d'elle une banshee. Pour elle les réprouvés ne représentaient "que les flèches de son carquois" pour se venger du roi-liche. Après que ce dernier ait été vaincu au trône de glace, Sylvanas se suicida du haut des remparts en s’empalant sur les pics de saronite en contrebas (cristallisation du sang de Yogg-saron). Elle fue tuée sur le coup et se retrouvas dans un monde de ténèbres tourmentées. Elle se fit sauver par les Valkyrs prisonnière du roi-liche avec lesquelles elle conclu un pacte, les 9 neufs valkyrs lui assureraient de nombreuses vies en échange de son corps qui deviendrait leurs vaisseau. Au vu des nombreux évènements qui sont survenus depuis lors, il ne reste que 4 valkyrs. Suite à ces évènements les réprouvés sont devenus "son rempart contre l'infini". La seule chose qui fait peur à Sylvanas c'est cette promesse d'une mort tourmentée qui l'attends. C'est pourquoi elle prends très à cœur son rôle de chef de guerre afin de s'assurer de tuer tous les nuisibles capables d'attenter à sa vie. Et c'est ce qui justifie sa logique implacable et sa détermination sans limite. Elle n'a donc pas le même sens de l'honneur que Saurcroc. Pour elle l'honneur ne sert à rien une fois mort.

Saucroc quand a lui a un passé très différent. Il a été le chef militaire de main-noire et à participé à un raid contre Hurlevent et contre Shattrath. Cependant il éprouve des remords concernant ces deux évènements, aujourd'hui encore. Ce qui justifie son comportement envers Sylvanas lorsque cette dernière fait mettre le feu à l'arbre monde qui abrite de nombreux innocents. Comme ceux qu'il a massacré jadis.
Il a également perdu un fils lors de la bataille contre le roi-liche. Tout d'abord aux évènements du portail du courroux puis à la citadelle de la couronne de glace lorsque le roi-liche le ressuscite sous forme de chevalier de la mort. Il aura beaucoup de mal à s'en remettre et c'est pourquoi il devient un personnage peu important dans les autres extensions. Lors de son retour, c'est donc la Horde et l'honneur qui sont ses piliers, sa raison de vivre.
C'est pourquoi les agissements de Sylvanas lui déplaise autant, au point qu'il cherche à mourir désespérément avec honneur à la fin des évènement de la bataille de Lorderon. Car il a perdu l'honneur et l'amour de la horde qu'il ne reconnait alors plus comme étant la sienne. Ses deux pilliers se sont donc effondrés.
Cependant, ce dernier se fait emprisonner par Anduin au lieu de le tuer. Il semble fonder de grands espoirs en Saurcroc notamment à cause de son père qui lui dit un jour "Varok Saurcroc est l'incarnation de l'honneur de la horde" puis il ajoute"A mon retour nous parlerons d'honneur et comment il pourra être restitué".

Varok Saurcroc deviendra-t-il le nouveau chef de guerre d'une nouvelle horde reconstituée après la mort ou la destitution de Sylvanas Coursevent?

La réponse à BFA Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amoureux et curieux du lore   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amoureux et curieux du lore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trone de fer et Battle Lore sont dans un bateau
» Saint Valentin (PNJ) patron des amoureux
» L'arbuste des amoureux
» Curieux courrier gonflé !
» Pour les amoureux des énigmes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Brigade :: Divers-
Sauter vers: